Nouvel attentat au Nigeria : 25 morts et 32 blessés dans une explosion à Zaria

le , mis à jour à 15:26
0
Nouvel attentat au Nigeria : 25 morts et 32 blessés dans une explosion à Zaria
Nouvel attentat au Nigeria : 25 morts et 32 blessés dans une explosion à Zaria

Les attaques terroristes se multiplient au Nigéria. Après une série d'attentats dimanche dernier, qui avait causé la mort de 44 personnes, une nouvelle explosion a frappé mardi matin des bureaux de l'administration locale de Zaria, dans le nord du Nigeria. Un communiqué du gouverneur a précisé que le bilan à midi s'élevait à 25 morts, dont un enfant de deux ans, et 32 blessés.

« Il y avait là plus de 100 personnes, le personnel, le comité de vérification et des comptables», décrit un employé, Mohammed Abubakar, puis «il y a une puissante explosion dans le hall, suivie par des tourbillons de fumée et de poussière».

Zaria, à 75 km au nord de Kaduna, capitale de l'Etat éponyme, a déjà été la cible d'attaques des militants islamistes de nigérians de Boko Haram qui ont multiplié leurs opérations dans le nord du Nigéria ces dernières semaines. L'attentat n'a pas encore été revendiqué, mais les population locales pointent du doigt Boko Haram, l'organisation terroriste qui continue de sévir dans la région.

Lundi soir, une jeune fille de 13 ans a perdu la vie dans un attentat suicide manqué près d'une grande mosquée de Kano, la plus importante ville du nord du Nigeria, à 200 km au nord de Zaria.

L'instabilité politique du pays laisse la place libre à l'expansion de groupes terroristes. C'est justement au nord du pays que Boko Haram n'a de cesse de persécuter les populations. En effet, l'explosion à Zaria vient compléter un bien noir tableau : selon l'AFP, les attentats dont est victime le pays depuis le mois de mai auraient fait près de 550 morts.

Un pays politiquement instable

Cette nouvelle attaque s'inscrit dans une longue série noire d'attentats pour le pays plongé dans une grande instabilité politique ces derniers mois. Le 1er Avril dernier, le nouveau président Muhammadu Buhari est élu. Issu de l'Alliance du congrès progressiste (APC), il entretenait l'espoir d'imposer rapidement sa formation au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant