Nouvel appel de la famille de Loïk Le Floch-Prigent

le
0
Loïk Le Floch-Prigent risque de mourir en détention au Togo, selon sa femme, qui a lancé le 5 décembre un appel à François Hollande pour le rapatrier. Devant l'aggravation de son état, sa famille a réitéré cet appel.

La justice togolaise a reconnu hier que l'état de santé de Loïk Le Floch-Prigent était «préoccupant». À la suite de l'appel de détresse, le 5 décembre dernier de sa femme, Marlène Le Floch-Prigent, qui demandait au gouvernement de tout organiser pour une évacuation sanitaire d'urgence, un chirurgien français pourrait être envoyé sur place.

Mais la famille semble dubitative. Elle souhaite le retour pur et simple de Le Floch-Prigent en France. Pour elle, «il est important que Loïk Le Floch-Prigent soit soigné par des médecins connaissant bien son dossier médical». L'ancien patron d'Elf a plusieurs carcinomes. «15 lui ont déjà été enlevés en 18 mois», explique sa fille Fanny.

Pour elle, l'opération doit se faire avec les équipements qui p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant