Nouvel an sous haute protection à Times Square

le
0

NEW YORK, 1er janvier (Reuters) - Des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées comme chaque année à Times Square pour célébrer le Nouvel an au coeur de New York, où un imposant dispositif de sécurité avait été déployée. Des mesures supplémentaires ont été mises en place cette année pour éviter que d'éventuelles manifestations contre les violences policières dont ont été victimes des Noirs l'année dernière ne dégénèrent. Depuis l'été dernier et la mort d'un adolescent afro-américain à Ferguson, dans le Missouri, la tension est montée aux Etats-Unis. D'autres affaires, dont la mort d'un Noir new-yorkais lors de son interpellation cet été, et l'absence de poursuites contre les policiers blancs impliqués dans ces décès ont alimenté le débat. Il y a deux semaines, deux agents de la police de New York ont été abattus à Brooklyn par un déséquilibré qui a mis fin à ses jours. Avant de passer à l'acte, il avait publié sur internet des messages liant apparemment son geste à ces affaires. William Bratton, le commissaire de police de New York, a déclaré que plus de 80 menaces contre la police avaient été détectées au cours de la semaine écoulée sur les réseaux sociaux, conduisant à une quinzaine d'arrestations. Plusieurs milliers d'agents ont été mobilisés pour assurer la sécurité des festivités, dont des unités antiterroristes et des équipes cynophiles. Le commissaire Bratton a toutefois précisé qu'aucune menace spécifique n'avait visé les célébrations de Times Square, qui se sont déroulées sans incidents signalés. Les autorités attendaient jusqu'à un million de personnes malgré le froid mordant. "Times Square sera un endroit très sûr ce soir", a promis le chef de la police de New York, James O'Neill. (Sebastien Malo; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant