Nouvel affrontement attendu entre Arabie et Iran à l'Opep

le
0
 (Actualisé avec déclarations de l'Iran) 
    VIENNE, 1er juin (Reuters) - Les ministres du Pétrole des 
pays membres de l'Opep débattront jeudi de la fixation d'un 
nouveau plafond de production à l'initiative de l'Arabie 
saoudite et des autres monarchies du Golfe, a-t-on appris de 
quatre sources de l'organisation.  
    "Le Conseil de coopération du Golfe cherche à parvenir à une 
action coordonnée à cette réunion", a dit l'une de ces sources. 
    Une telle décision serait le fruit d'un compromis inattendu 
entre les membres du cartel, qui n'étaient pas parvenus lors de 
leurs précédentes réunions à se mettre d'accord sur une 
inflexion de leur politique. L'Arabie, qui avait dans un premier 
temps prôné un gel des niveaux de production, a finalement 
renoncé au dernier moment à cette initiative en avril en 
exigeant que l'Iran y participe, ce que Téhéran a refusé. 
    L'idée d'un nouveau plafond de production risque de même de 
se heurter une nouvelle fois au refus de l'Iran, rival régional 
de l'Arabie saoudite qui entend reprendre sa place sur le marché 
mondial du pétrole après la levée de sanctions occidentales à 
son encontre. 
    "Un plafond de production n'a aucun intérêt pour nous", a 
dit le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, à son 
arrivée mercredi soir à Vienne, avant même d'avoir rencontré le 
moindre de ses homologues. 
    Jusqu'en décembre, l'Opep respectait un plafond de pompages 
de 30 millions de barils par jour (bpj), fixé en décembre 2011. 
    Mais elle produit actuellement environ 32,5 millions de bpj 
et tout nouveau plafond inférieur à ce seuil équivaudrait à une 
réduction de fait de la production. 
    Trois sources ont déclaré que le plafond devrait être 
nettement supérieur à 30 millions de bpj mais qu'un chiffre 
définitif ne pourrait être adopté qu'au terme de longues 
discussions.  
 
 (Bureau Opep; Marc Angrand et Bertrand Boucey pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant