Nouvel afflux record de migrants en Grèce cette semaine-OIM

le
0

(Précisions) GENEVE, 23 octobre (Reuters) - Le nombre de migrants arrivés en Grèce du 17 au 21 octobre s'est élevé à 48.000, un record depuis le début de l'année et sur une telle période, a déclaré vendredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Amin Awad, directeur pour le Proche-Orient de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), a déclaré que les frappes aériennes russes et l'intensification des combats autour de la ville syrienne d'Alep avaient contribué à la "dynamique de déplacement" des réfugiés, en provoquant le déplacement de quelque 30.000 personnes, mais n'avaient pas contribué de manière significative à l'exode des réfugiés vers l'Europe. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'Onu parle, lui, de 50.000 personnes déplacées en raison de l'offensive gouvernementale syrienne appuyée par les frappes aériennes russes. "Les récents combats au sol et les attaques aériennes n'ont pas trop contribué à l'exode (...) vers des pays étrangers. Cela ne s'est pas produit", a souligné Amin Awad, contrairement à ce qu'affirme notamment Ankara. Amin Awad a relevé que le nombre de déplacés de l'intérieur en Syrie était tombé de 7,6 millions à 6,3 millions depuis le dernier comptage du HCR, une baisse qui pourrait en partie s'expliquer par le départ de ces déplacés vers l'Europe. Depuis le début de l'année, 681.000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée pour gagner l'Europe, précise l'OIM. (Tom Miles; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant