Nouvel afflux de migrants vers l'Italie, selon l'OIM

le
0
    GENEVE, 15 avril (Reuters) - Près de 6.000 migrants et 
réfugiés ont franchi la Méditerranée entre la Libye et l'Italie 
au cours des trois derniers jours, rapporte vendredi 
l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). 
    Ce constat semble corroborer l'hypothèse que la fermeture de 
la route de la Grèce aux migrants depuis la conclusion d'un 
accord entre l'Union européenne et la Turquie à la fin mars 
incitera les migrants à choisir d'autres routes comme celle de 
l'Italie. Seules quelques centaines de personnes sont arrivées 
en Grèce au cours des trois derniers jours.  
    "Si cela continue à ce rythme pendant les mois de printemps 
et d'été à venir, nous avons toutes les raisons de penser que 
les arrivées en Italie dépasseront les 100.000 pour la troisième 
année d'affilée, et pourraient même être beaucoup, beaucoup plus 
nombreuses", a déclaré Joel Millman, porte-parole de l'OIM, lors 
d'un point de presse à Genève. 
    La traversée de la Méditerranée à partir de la Libye est 
plus longue et plus dangereuse que celle de la mer Egée entre la 
Turquie et la Grèce, même si l'absence de pouvoir central à 
Tripoli facilite l'activité des passeurs.  
    Il y a deux ans, environ 40.000 Syriens avaient traversé 
l'Egypte pour prendre la route de la Libye mais Joel Millman 
estime que la guerre en Syrie ne semble pas alimenter le dernier 
afflux constaté.  
    "Le nombre de Syriens arrivés en Italie depuis le changement 
dû à l'accord UE-Turquie se compte sur les doigts d'une main", 
a-t-il déclaré.  
    En 2014, quelque 170.000 arrivées de migrants et réfugiés 
ont été comptabilisées en Italie. L'an dernier, près de 154.000 
ont été recensées, contre un million environ en Grèce. 
 
 (Tom Miles; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant