Nouvel accès de morosité, Renault chute

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont rechuté aujourd’hui dans le sillage de la forte baisse de Wall Street mercredi. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 1,80% à 4 312,89 points tandis que l’EuroStoxx 50 a cédé 1,60% à 3 024 points. L’Europe a pu limiter ses pertes grâce au rebond à l’ouverture des marchés américains qui avaient enregistré la veille leur repli le plus prononcé depuis trois mois. L’indice Dow Jones gagnait ainsi 0,81% vers 17h30.

Aucune nouvelle négative supplémentaire n'explique pourtant ce nouvel accès de morosité sur des marchés pénalisés depuis plusieurs semaines par les inquiétudes à propos de la santé de l'économie chinoise et la faiblesse des cours du pétrole.

Il intervient cependant alors que la saison des résultats trimestriels a débuté cette semaine aux Etats-Unis sur une note pour le moins mitigée. Avant l'annonce aujourd'hui de résultats meilleurs que prévu de la part de JPMorgan, les performances trimestrielles du spécialiste de l'aluminium, Alcoa, et du groupe de transport ferroviaire avaient déçu.

L'ampleur de la baisse en Europe s'explique aussi par les déboires du secteur automobile. Il a été entraîné par la chute de 10,3% de Renault, la Direction de la concurrence ayant perquisitionné certains sites du groupe dans le cadre de l'enquête diligentée par le gouvernement après l'affaire Volkswagen. Ce dernier a perdu près de 3,5% de même que Daimler tandis que Peugeot reculait de 5%.

Les rares valeurs à échapper à la baisse appartenaient aux secteurs exposés aux matières premières, particulièrement malmenés ces dernières semaines. Les sociétés pétrolières et parapétrolières étaient bien représentées alors que l'or noir tentait de nouveau de rebondir. Total et Technip ont ainsi gagné 2,7% et 1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant