Nouveaux plafonds de retraits en France

le
0

Afin de lutter contre le terrorisme et le blanchiment d'argent, l'Etat a instauré de nouvelles règles pour les paiements en liquide, retraits bancaires et échanges de devises.

Les paiements en liquide limités

Pour éviter le recyclage d'argent sale, l'Etat a décidé d'instaurer de nouvelles règles dans le cadre des paiements liquides et des retraits bancaires. Michel Sapin, ministre de l'économie, a ainsi indiqué que les paiements en liquide seront limités à un montant de 1000€ pour les consommateurs français. Jusqu'alors, le plafond pour les paiements en liquide était de 3000€. Les touristes bénéficieront d'un seuil beaucoup plus élevé puisque les non-résidents pourront payer leurs achats en liquide, à hauteur de 10 000€. Là aussi, la limite a été revue à la baisse puisqu'elle était jusqu'alors fixée à 15 000€. Selon le ministre, cette réglementation devrait entrer en application au 1e septembre 2015.

Les retraits limités

Les retraits bancaires seront aussi l'objet d'une surveillance accrue. Les gros retraits sont principalement visés : tout retrait d'espèces d'un montant supérieur à 10 000€ par mois devra être signalé par la banque à Tracfin, le service du ministère de l'économie chargé de lutter contre le blanchiment de capitaux.

Les échanges de devises surveillés

L'échange des devises n'échappera pas au durcissement des règles puisqu'il sera nécessaire de présenter une pièce d'identité pour échanger plus de 1000€. Par ailleurs, les marchandises en transit seront aussi surveillées : les transferts physiques de capitaux par fret et fret express devront être déclarés à la douane, au préalable.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant