Nouveaux naufrages de migrants en Méditerranée et en mer Egée

le
0

ROME/ATHENES, 18 octobre (Reuters) - La marine italienne a annoncé dimanche qu'un de ses bâtiments, la frégate Bersagliere, avait porté secours à des migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée à bord d'un bateau pneumatique. Cent treize personnes ont pu être secourues mais cinq cadavres ont été découverts à bord du bateau, précise la marine sur Twitter. Samedi, elle avait porté secours à 562 migrants originaires d'Afrique subsaharienne qui se trouvaient à bord de cinq embarcations. En mer Egée, près des côtes de la Turquie, cinq personnes, dont un bébé et deux jeunes garçons, sont mortes noyées en tentant de gagner la Grèce, rapporte la garde-côte grecque. Un voilier a pu porter secours tôt dans la matinée à une embarcation près de l'île de Kastellorizo. Le corps d'un bébé a été retrouvé mais onze migrants ont pu être sauvés. Arrivée sur place, la garde-côte a découvert les corps de deux femmes et d'un jeune garçon. Un homme est porté disparu. Par ailleurs, un autre jeune garçon s'est noyé après être tombé d'un bateau de migrants qui se dirigeait vers l'île de Farmakonisi. Le reste du groupe, une centaine de personnes, a pu débarquer. (Philip Pullella et Angeliki Koutantou; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant