Nouveaux incidents en Chine dans le Xinjiang

le
0
    PEKIN, 9 janvier (Reuters) - La police dans la province 
autonome du Xinjiang a abattu trois personnes présentées comme 
des suspects appartenant à "un groupe terroriste", rapportent 
les autorités chinoises lundi. 
    La fusillade s'est produite dimanche dans la ville de Hotan. 
Les trois hommes étaient recherchés pour un incident survenu en 
avril 2015, sur lequel le gouvernement régional, qui donne la 
nouvelle sur son site officiel Tianshan Net, ne dit rien. 
    Des centaines de personnes ont péri dans les violences qui 
secouent périodiquement le Xinjiang, où vit une importante 
communauté ouïghoure, turcophone et musulmane. 
    Le pouvoir central à Pékin attribue les troubles à des 
séparatistes islamistes. Des groupes de défense des droits de 
l'homme et des exilés disent, eux, que les violences procèdent 
du ressentiment éprouvé par les Ouïghours face à ce qu'ils 
considèrent comme une politique de répression de la majorité han 
contre leur culture et leur religion. 
 
 (Michael Martina, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant