Nouveaux incidents dans une prison pour mineurs

le
0
Une cuisinière a été agressée ce week-end à Lavaur, dans le Tarn, tandis que sept départs de feu ont été dénombrés et qu'une dizaine de cellules ont été saccagées. Les syndicats évoquent une «rébellion généralisée».

La série noire continue dans les établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM). Celui de Lavaur, dans le Tarn, était jusqu'à lundi matin en état de quasi-rébellion après avoir été le théâtre de multiples incidents ces deux derniers jours, selon des sources syndicales.

Les troubles ont commencé au cours du week-end par l'agression d'une cuisinière, sur laquelle des détenus ont jeté un seau, tout en l'insultant. Dans un premier temps, les incidents étaient localisés dans «l'unité» où sont placés les jeunes les plus difficiles. Puis, la quasi-totalité des 45 mineurs incarcérés y ont pris part, à l'exception de quelques-uns, a indiqué à l'Agence France-Presse (AFP) Laurens Maffre, secrétaire régional de l'Ufap-Unsa-Justice. La violence est allée crescendo dans l'enceinte de l'établissement, où les surveillants ont été la cible de projectiles, d'insultes et de menaces de mort. Une dizaine de cellules ont été saccagées, selon les syndicats Ufap-Unsa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant