Nouveaux incidents dans le Val d'Oise après la mort d'un jeune

le
1
    PARIS, 22 juillet (Reuters) - Cinq personnes ont été 
interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi après de nouveaux 
incidents dans le Val d'Oise liés à la mort mardi d'Adama 
Traoré, 24 ans, peu après son interpellation, a-t-on appris 
auprès de la gendarmerie.  
    Six véhicules ont été incendiés dans le département et des 
feux de poubelles ont été constatés. A Beaumont-sur-Oise, une 
station service a été dégradée, à la suite d'un départ 
d'incendie, a-t-on précisé.  
    Cette troisième nuit de violences a toutefois été plus calme 
que les précédentes, avec une cinquantaine d'individus 
impliqués, contre 200 la veille, souligne la gendarmerie.  
    L'autopsie d'Adama Traoré n'a pas révélé jeudi de traces de 
violences significatives, d'après une source proche du dossier. 
Il semblerait que le jeune homme de 24 ans souffrait d'une 
"infection très grave", a précisé cette source. 
    Des proches affirmaient qu'il avait été frappé par des 
gendarmes, laissant entendre qu'une bavure avait été commise. 
    Adama Traoré a été arrêté mardi à Beaumont-sur-Oise pour 
"rébellion" après s'être opposé à l'interpellation de son frère, 
visé par une enquête pour extorsion de fonds, d'après le parquet 
de Pontoise. Il est décédé alors qu'il se trouvait dans le 
fourgon qui le ramenait à la gendarmerie de Persan. 
    Une enquête sur les causes de sa mort a été confiée par le 
parquet de Pontoise à la section de recherches de Versailles 
(Yvelines) et à l'Inspection générale de la gendarmerie 
nationale (IGGN).  
    Le Défenseur des droits a également ouvert sa propre enquête 
jeudi. 
    La mort accidentelle, en 2005 à Clichy-sous-Bois 
(Seine-Saint-Denis), de deux adolescents qui s'étaient réfugiés 
dans un transformateur après avoir été poursuivis par la police, 
avait déclenché trois semaines d'émeutes dans les banlieues. 
 
 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sense78 il y a 5 mois

    Ça va mieux! Seulement 6 véhicules brûlés, une station service incendiée, du matériel urbain vandalisé et 5 voyous interpellés quand la police était 3 à 4 fois plus nombreuse que les cancrelas. Beau bilan.