Nouveaux doutes sur les ventes de l'iPhone 5

le
0
Le dernier iPhone d'Apple n'a pas le succès escompté. La société Foxconn , qui construit - entre autres - l'iPhone 5, a décidé de geler les embauches jusqu'à la fin du mois de mars.

C'est la seconde fois en deux mois que les ventes du dernier modèle d'iPhone d'Apple sont mises en causes. Au début du mois de janvier, soit trois mois après la sortie du smartphone, le Wall Street Journal avait dévoilé que les commandes de certaines pièces auprès de sous-traitants avaient été presque divisées par deux par rapport au rythme initial. L'action Apple avait alors chuté au Nasdaq.

Une situation similaire est survenue hier, quand la société taiwanaise Foxconn, qui construit notamment des pièces de l'iPhone, a annoncé un gel des embauches jusqu'à la fin du mois de mars dans son usine de Shenzhen et freiné le recrutement sur ses autres sites chinois. Même si cet événement n'est pas lié spécifiquement à la production de l'iPhone 5 - comme l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant