Nouveaux combats signalés dans la capitale du Soudan du Sud

le
0
    JUBA, 11 juillet (Reuters) - Des affrontements et des 
fusillades se sont à nouveau produits lundi à Juba, la capitale 
du Soudan du Sud, en dépit de l'appel du Conseil de sécurité de 
l'Onu demandant au président Salva Kiir et au vice-président 
Riek Machar de mettre fin à plusieurs jours de violences. 
    De nombreuses personnes ont été tuées dans les heurts qui 
ont repris jeudi entre les partisans de Salva Kiir et ceux de 
Riek Machar, chef rebelle impliqué dans une guerre civile qui a 
duré deux ans. 
    Le conflit, alimenté par les tensions entre Nuers et Dinkas, 
ethnies respectives de Riek Machar et de Salva Kiir, a éclaté en 
décembre 2013 quand le second a limogé le premier. Il a fait 
plusieurs milliers de morts et deux millions de déplacés. 
     
     
 
 (Denis Dumo; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant