Nouveaux combats entre djihadistes et forces irakiennes à Baïdji

le
0

BAGDAD, 25 novembre (Reuters) - Des combats opposaient mardi l'armée irakienne aux combattants de l'Etat islamique dans le centre de Baïdji, à 200 km au nord-ouest de Bagdad, une semaine après la fin du long siège de la raffinerie qui se trouve aux abords de la ville, a-t-on appris auprès d'un officier irakien et de témoins. Les forces gouvernementales ont débloqué la raffinerie le 18 novembre après le retrait des djihadistes qui l'encerclaient et qui tenaient Baïdji depuis juin mais ces derniers n'ont pas renoncé à s'emparer du site, à quatre kilomètres au nord de la ville. Les islamistes, qui occupent quatre des douze quartiers de Baïdji, ont lancé une offensive lundi soir, progressant dans le secteur d'Asri. Des combats étaient également signalés dans les quartiers de Naft et de Kahraba. L'EI occupe toujours quelques positions autour de la raffinerie mais l'armée irakienne en contrôle le flanc sud, selon un habitant qui a pu se rendre sur les lieux. A l'ouest des installations, les djihadistes tiennent toujours des immeubles d'habitation. Ils ont par ailleurs entrepris de creuser des tranchées au nord, sur la colline de Makhmour, qui domine le site, selon le même témoin qui dit avoir vu d'autres djihadistes traverser, à l'est, le Tigre par bateau. (Raheem Salman, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant