Nouveaux affrontements entre l'armée turque et le PKK

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 27 janvier (Reuters) - Les forces de 
sécurité turques ont tué vingt séparatistes du Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK) mardi dans le sud-est de la 
Turquie, et trois soldats ont péri dans une attaque des 
insurgés, a annoncé mercredi l'armée turque. 
    Le couvre-feu a été étendu à cinq autres districts de la 
ville de Diyarbakir, la plus grande de la région, ont annoncé 
les services du gouverneur. 
    Les affrontements se poursuivent depuis la rupture en 
juillet d'un cessez-le-feu qui avait duré deux ans et demi. 
Depuis 1984, les combats et attentats liés au séparatisme kurde 
ont fait 40.000 morts. 
    Mardi, onze membres du PKK ont été tués dans la ville de 
Cizre, près de la frontière syrienne, et neuf autres dans le 
district de Sur à Diyarbakir. Depuis le début de l'offensive de 
l'armée dans ces deux villes le mois dernier, 600 combattants 
séparatistes ont été tués. 
    A Sur, les hommes du PKK ont ouvert le feu et tiré à la 
roquette sur des policiers et des militaires. Trois soldats ont 
été tués, trois autres blessés. Deux policiers ont également été 
blessés. 
 
 (Seyhmus Cakan, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant