Nouveaux affrontements à la frontière indo-pakistanaise

le
1

(actualisé avec exode de civils) SRINAGAR, Inde, 5 janvier (Reuters) - Quatre civils ont été tués par les forces indiennes du côté pakistanais de la Ligne de contrôle qui divise le Cachemire, rapporte l'armée pakistanaise, tandis que l'Inde signale la mort d'un garde frontière, à trois semaines d'une visite de Barack Obama en Inde. Selon New Delhi, les quatre victimes s'apprêtaient à commettre un attentat côté indien, mais la presse et les partis d'opposition avancent d'autres versions. "Des rangers pakistanais ont tiré des roquettes sur les villages proches de la frontière et nos hommes ont riposté", a-t-on déclaré par ailleurs de source proche des gardes frontières, précisant que 60 positions avaient été bombardées. Deux militaires pakistanais avaient déjà été tués par les forces indiennes le 1er janvier. Six mille civils ont fui leurs maisons lundi soir alors que les combats s'étendaient à des zones d'habitation, a déclaré un responsable de la région de Jammu. La semaine dernière, déjà, 4.000 habitants avaient fui après les premiers affrontements. Les services de sécurité indiens ont été placés en état d'alerte avant la visite du président des Etats-Unis, qui doit assister le 26 janvier au défilé militaire du "Republic Day". Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est en outre attendu ce week-end dans le Gujarat, en Inde, pour une conférence sur l'investissement. (Fayaz Bukhari à Srinagar et Katharine Houreld, Jean-Philippe Lefief et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8412500 le mardi 6 jan 2015 à 10:32

    J'espère que cette fois-ci les bruits de bottes cessent le monde est devenu fou