Nouveaux actionnaires pour le volailler Doux

le
0
Le volailler breton, qui plaidera mardi devant le Tribunal de commerce de Quimper sa sortie du redressement judiciaire, vient de signer un nouveau pacte d'actionnaires.

Dix-huit mois après son dépôt de bilan, une page se tourne pour Doux. Un accord vient d'être conclu entre la holding de la famille Calmels (Développement & Partenariat), le groupe saoudien Almunajem et la famille Doux. Selon les termes de cet accord, la holding du financier Didier Calmels devient l'actionnaire majoritaire du Groupe Doux avec 52,5 % du capital, aux côtés de deux actionnaires de référence à savoir le Groupe Almunajem (25 %), premier client à l'export du groupe, et de la famille Doux (22,5 %). Un accord qui s'appliquera sous réserve de l'homologation du plan de continuation par le Tribunal de Commerce de Quimper. L'audience, au cours de laquelle le volailler plaidera une sortie du redressement judiciaire, a lieu mardi à 14h.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant