Nouveau tir de missile nord-coréen, nouvel échec, selon l'armée US

le
0
 (Acutalisé avec réactions américaine et sud-coréenne) 
    WASHINGTON/SEOUL, 22 juin (Reuters) - L'armée américaine a 
détecté un tir de missile de la Corée du Nord, a dit mardi à 
Reuters le commandant de la marine Dave Benham, porte-parole des 
forces américaines du Pacifique, sans donner plus de détails, 
confirmant une information donnée peu de temps auparavant par 
l'agence de presse sud-coréenne Yonhap. 
    Des responsables militaires sud-coréen et américain ont 
ensuite dit que le tir de missile avait apparemment une nouvelle 
fois échoué, comme il y a un peu plus de trois semaines. 
 ID:nL8N18S03H  
    Le responsable américain, s'exprimant sous le sceau de 
l'anonymat a précisé que le missile en question était 
vraisemblablement un Musudan de moyenne portée. 
    Lundi, une source gouvernementale avait dit que le Japon 
avait mis son armée en état d'alerte en raison d'un possible 
lancement d'un missile balistique nord-coréen.  ID:nL8N19D087  
    La région est sous tension depuis le début de l'année en 
raison d'une série d'initiatives de la Corée du Nord. Pyongyang 
a procédé le 6 janvier à son quatrième essai nucléaire. Celui-ci 
a été suivi du lancement d'un satellite et de tests de divers 
missiles. 
    Avant le tir présumé de ce mardi, la Corée du Nord a déjà 
tenté, en vain, de lancer à quatre reprises cette année des 
missiles Musudan, qui ont théoriquement la capacité d'atteindre 
le Japon et l'île américaine de Guam. 
    Selon la presse sud-coréenne, le régime de Pyongyang 
disposerait d'une trentaine de missiles Musudan. Le premier 
aurait été déployé en 2007, mais aucun n'a jamais été testé 
avant 2016. 
 
 (Phil Stewart et Idrees Ali à Washington, Jack Kim et Ju-min 
Parkà Séoul, Jean-Philippe Lefief et Benoît Van Overstraeten 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant