Nouveau test pour le nucléaire iranien

le
0

La République islamique et le groupe 5+1 se retrouvent mardi à Vienne pour de nouvelles négociations, après l'accord historique conclu en novembre à Genève.

C'est maintenant que les choses vraiment difficiles commencent. Pour la première fois depuis la signature de l'accord intérimaire de Genève, l'Iran et le groupe 5+1 (les membres du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne) se retrouvent mardi à Vienne, au siège de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), le gendarme du nucléaire, pour de nouvelles négociations. L'enjeu est d'obtenir d'ici à un an un accord global permettant de régler définitivement la question du programme nucléaire iranien, après dix ans de crise avec la communauté internationale. En novembre, Téhéran a accepté de geler une partie de ses activités illicites en échange d'une levée partielle des sanctions. La République islamique s'était résignée à ne pas construire de nouvelles centrifugeuses, à ne plus produire d'uranium...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant