Nouveau suicide d'un cadre de La Poste

le
0
UN CADRE DE LA POSTE SE SUICIDE SUR SON LIEU DE TRAVAIL
UN CADRE DE LA POSTE SE SUICIDE SUR SON LIEU DE TRAVAIL

RENNES (Reuters) - Dix jours après le suicide d'un cadre de la Poste à Rennes, un postier a été retrouvé pendu sur son lieu de travail à Tregunc, dans le Finistère, a t-on appris lundi auprès de la CGC.

Ce postier, adjoint au directeur d'établissement de Concarneau? était en arrêt longue maladie depuis le mois de décembre mais est revenu dimanche sur la plate-forme courrier de Trégunc pour se suicider, précise le syndicat dans un communiqué.

En novembre dernier, ce cadre âgé de 42 ans, marié et père de deux enfants, avait adressé un courrier au PDG de la Poste Jean-Paul Bailly où "il faisait part de ses difficultés et de sa souffrance au travail", a dit à Reuters un porte-parole de la CGC.

"La CGC Groupe La Poste ne peut que s'alarmer une nouvelle fois de la situation de 'mal être' qui existe dans l'entreprise et appelle la direction de La Poste à prendre en toute urgence toutes les mesures nécessaires pour empêcher que de nouveaux drames se produisent", poursuit le communiqué de la CGC.

Le 29 février, Jérémy Buan, 28 ans, s'est suicidé en se jetant par la fenêtre d'une salle de travail située au dernier étage du bâtiment de la poste centrale à Rennes.

Dans une lettre de désespoir adressé à sa famille il faisait part de son "anxiété permanente", disant préférer "ne pas vivre dans un tel contexte opprimant".

Pierre-Henri Allain, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant