Nouveau sacre pour un PSG insolent de réussite

le
0

Le PSG remporte la Coupe de la Ligue au terme d'une finale peu emballante face à Lille. Des Lillois qui peuvent nourrir des regrets tant les Parisiens ont eu de la réussite pour s'imposer ce samedi soir.

Le debrief

Il y a des nuits plus longues que d’autres. Des nuits festives après l’ivresse d’un sacre. Et des nuits de tristesse à ruminer sa peine. Ce samedi soir, au moment de quitter le Stade de France, les joueurs de Lille auront sans doute du mal à trouver le sommeil tant les regrets au terme de cette finale de la Coupe de la Ligue sont immenses. Non seulement le LOSC a fait jeu égal avec le club de la Capitale, mais en plus il n’a pas su profiter de l’expulsion d’Adrien Rabiot à vingt minutes du terme, alors que les deux équipes étaient encore à égalité. Sans compter cette ouverture du score parisienne, l’œuvre de Javier Pastore, entachée d’une position de hors-jeu, et ce deuxième but encaissé après une erreur de l’irréprochable Vincent Enyeama. Beaucoup de regrets pour une seule équipe dans une soirée capitale pour tout un club. Insolent de réussite, le PSG remporte une troisième Coupe de la Ligue consécutive. Les coéquipiers de Blaise Matuidi n’ont pas vaincu les démons qui les poursuivent depuis leur élimination en Ligue des Champions. Fébrile, cette équipe l’est encore largement. Mais ce samedi soir, c’est avec une joie non feinte qu’elle célèbre son troisième titre de la saison, après le Trophée des Champions et la Ligue 1. Ne manque plus qu’un succès contre Marseille dans un mois pour rééditer l’exploit du quadruplé national. Pendant ce temps, les Lillois n’ont que leurs yeux pour pleurer. Et Frédéric Antonetti, battu pour la quatrième fois en finale de la compétition, a beau assurer avoir pris du recul sur son palmarès, la nuit risque d’être longue, très longue pour le technicien corse…

Le film du match

1ere minute Première énorme occasion pour le PSG. Sur un centre venu de la gauche, Soumaoro se troue. Ibrahimovic contrôle au deuxième poteau et sert Di Maria au point de penalty. L’Argentin frappe fort mais Enyeama est à la parade ! 23eme minute Une frappe de Boufal est proche de faire mal au PSG. Repoussée par le pied de Thiago Silva, la balle frappe la jambe de Marquinhos et manque de tromper Sirigu qui doit s’employer pour écarter le danger. 32eme minute Ouverture somptueuse de Thiago Silva pour Di Maria. Couvert par Soumaoro, l’Argentin pénètre dans la surface, fixe son vis-à-vis, et sert Lucas qui arrive lancé. Le Brésilien contrôle et frappe aux six mètres, mais Basa se jette et contre la tentative adverse in extremis ! 40eme minute (1-0) But du PSG ! Sur un corner dégagé par la défense lilloise, Pastore frappe de volée à l’entrée de la surface de réparation. Sa frappe est contrée par Mavuba et trompe Enyeama. Ce dernier réclame un hors-jeu de Kurzawa, qui fait action de jeu. Mais l’arbitre accorde le but. 49eme minute (1-1) But de Lille ! Sidibé égalise sur coup-franc ! Après un long débat avec ses coéquipiers, l’arrière gauche lillois prend sa chance et trompe Sirigu d’une frappe qui transperce le mur parisien. 52eme minute Perte de balle de Boufal dans son camp. Di Maria mène le contre parisien et sert Ibrahimovic en retrait dans la surface de réparation. Le Suédois contrôle et frappe fort mais son tir est dévié en corner par un défenseur lillois. 74eme minute (2-1) But du PSG ! Alors que Rabiot vient d’être expulsé, les Parisiens reprennent l’avantage sur une erreur d’Enyeama. Le gardien lillois sort à plus de trente mètres de son but après une passe moyenne de Soumaoro. Di Maria arrivr sur le ballon avant lui et cadre sa tentative lointaine ! 52eme minute Perte de balle de Sidibé qui profite à Di Maria. L’Argentin lance Ibrahimovic sur la droite de la surface mais la frappe de ce dernier est repoussée en corner par Enyeama, rapidement sorti à sa rencontre.

Les joueurs à la loupe

PSG PASTORE a été le meilleur Parisien en première période. Son activité dans l’entrejeu et sa justesse technique ont permis au PSG d’avancer sur le terrain. Récompensé par un but juste avant la pause, avant de baisser de pied en deuxième période. Au milieu, RABIOT a vécu une soirée compliquée. Pas toujours très appliqué, le milieu parisien a été expulsé à vingt minutes du terme pour deux cartons jaunes logiques. MATUIDI, lui, n’a pas eu beaucoup d’influence. Entré dans le dernier quart d’heure, VERRATTI a rééquilibré son équipe, qui a tenu le ballon malgré son infériorité numérique. L’Italien a remplacé un LUCAS très discret, éteint par Corchia. IBRAHIMOVIC n’a pas été plus en vue dans cette partie, alors que DI MARIA a longtemps été décevant avant de délivrer le public du club de la Capitale en marquant le deuxième but. Une action qui l’a libéré. Défensivement, match plein de la charnière THIAGO SILVA-MARQUINHOS, qui a parfaitement tenu Eder, l’homme en forme du moment. Sur les côtés, ce fut plus mitigé pour KURZAWA et AURIER, qui n’ont pas eu la participation offensive souhaitée, ni la rigueur défensive exigée. Dans son but, SIRIGU a fait le boulot et a été trahi par son mur sur l’égalisation lilloise. Lille ENYEAMA ne fait jamais d’erreur. Mais ce samedi soir, le gardien lillois en a fait une au pire des moments en sortant à l’aventure, à plus de trente mètres de son but. Une erreur qui coûte au LOSC le deuxième but parisien. SOUMAORO n’est pas exempt de tout reproche sur cette action, dans la lignée d’un match très moyen de sa part. A côté de lui, BASA a été un peu plus solide pour son retour de blessure. Lille a en revanche pu compter sur d’excellents latéraux. CORCHIA a éteint Lucas et a beaucoup participé offensivement. Idem pour D.SIDIBE, qui a même égalisé sur coup-franc. Au milieu, MAVUBA a eu une influence limitée, tandis qu’AMADOU a bien contenu ses homologues parisiens. Après une première demi-heure pénible, notamment face à Pastore, OBBADI s’est bien repris en début de seconde période et a participé à faire vaciller l’équilibre adverse. Moins bien à nouveau dans le dernier quart d’heure malgré une frappe proche de tromper Sirigu à dix minutes du terme. Offensivement, le LOSC a raté son match. A commencer par EDER. Très en forme depuis quelques semaines, le Portugais n’a jamais pris le dessus sur la charnière parisienne. BOUFAL a lui eu tendance à surjouer, même s’il provoque le coup-franc transformé par Sidibé, alors qu’AMALFITANO n’a pas posé trop de problèmes à Kurzawa.

Monsieur l’arbitre au rapport

Le premier but du PSG va faire causer. Sur une frappe de Pastore, Kurzawa est en position de hors-jeu. S’il ne donne pas vraiment l’impression de gêner Enyeama, le défenseur parisien fait action de jeu… En deuxième période en revanche, M.Buquet a pris une décision courageuse et juste en expulsant Rabiot.

Ça s’est passé en coulisses…

- Le chanteur Maitre Gim’s a assuré le show d’avant-match sur la pelouse du Stade de France. Celui-ci a enchaîné plusieurs de ses tubes avant d’apporter la Coupe de la Ligue devant le tunnel de l’enceinte dionysienne. - Marco Verratti effectuait son retour dans le groupe parisien à l’occasion de cette finale. En revanche, Thiago Motta a effectué un dernier test non-concluant lors de l’entraînement vendredi et a pris place dans les tribunes du Stade de France. - Selon le 10 Sport, Lille se serait renseigné sur la situation du Bastiais François Kamano en vue du prochain Mercato. En parallèle, un club anglais aurait aussi manifesté son intérêt pour l’international guinéen.

La feuille de match

COUPE DE LA LIGUE (Finale) / PSG – LILLE : 2-1

Stade de France (75 000 spectateurs environ) Temps couvert - Pelouse excellente Arbitre : M.Buquet (5) Buts : Pastore (40eme) et Di Maria (74eme) pour le PSG – D.Sidibé (48eme) pour Lille Avertissements : Aurier (19eme) et Rabiot (47eme) pour le PSG – Amadou (69eme) pour Lille Expulsion : Rabiot (70eme) pour le PSG PSG Sirigu (6) – Aurier (5), Marquinhos (7), T.Silva (cap) (7), Kurzawa (5) – Rabiot (5), Pastore (6) puis David Luiz (78eme), Matuidi (5) – Di Maria (6) puis Cavani (89eme), Ibrahimovic (4), Lucas (4) puis Verratti (74eme) N'ont pas participé : Douchez (g), Maxwell, David Luiz, Stambouli, Ongenda Entraîneur : L.Blanc Lille Enyeama (4) – Corchia (6), Basa (5), Soumaoro (4), D.Sidibé (6) – Amadou (5), Mavuba (cap) (4) puis R.Lopes (76eme), Obbadi (5) – M.Amalfitano (4), Eder (3), Boufal (4) N'ont pas participé : Elana (g), Sunzu, Béria, Balmont, Tallo, Benzia Entraîneur : F.Antonetti
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant