Nouveau retard pour l'EPR de Flamanville

le
0
EDF a annoncé un surcoût du chantier du réacteur dont le devis total s'élève à présent à 6 milliards d'euros.

Deux ans de retard supplémentaires et un surcoût d'environ 1 milliard d'euros pour le réacteur nucléaire EPR en chantier à Flamanville. C'est ce qu'a annoncé mercredi Hervé Machenaud, directeur exécutif d'EDF chargé de la production. Le devis du premier réacteur de troisième génération construit en France s'élève désormais à 6 milliards d'euros, contre 3,3 milliards au départ.

L'accident mortel survenu le 24 janvier sur le chantier l'a paralysé pendant neuf semaines, le temps de l'enquête. Mais il a entraîné un retard estimé par EDF à cinq mois, en raison de la mise en place de nouvelles procédures de sécurité. Les intempéries ont allongé le calendrier de deux mois supplémentaires. Il s'agit de deux exemples de retard parmi d'autres, examinés lors d'une «revue d'avancement» qui a réuni le 11 juillet les neuf principales entreprises impliquées sur ce chantier hors norme.

Le nouveau calendrier anticipe aussi les modifications éventuelles que pourr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant