Nouveau report du lancement d'un satellite par SpaceX

le
0
NOUVEAU REPORT DU LANCEMENT D'UN SATELLITE PAR SPACEX
NOUVEAU REPORT DU LANCEMENT D'UN SATELLITE PAR SPACEX

CAP CANAVERAL, Floride (Reuters) - Le compte à rebours du premier lancement d'un satellite par une fusée Falcon 9 de la société privée américaine Space Exploration Technologies (SpaceX) a été interrompu jeudi à Cap Canaveral, en Floride, une minute seulement avant le tir, en raison d'un problème technique encore inexpliqué, a fait savoir la société.

C'est le deuxième report cette semaine du lancement du satellite de télécommunications que doit placer en orbite géostationnaire la version améliorée du lanceur de SpaceX. La première tentative, lundi, avait été interrompue en raison de fluctuations de pression au niveau du réservoir du premier étage.

Le satellite SES-8, appartenant à la société SES basée au Luxembourg, doit être placé en orbite à 36.000 km de la Terre afin d'assurer des retransmissions de télévision, de câble et de bande passante pour des clients indiens, chinois, vietnamiens et pour d'autres marchés asiatiques. L'engin, qui pèse 3,175 tonnes, a coûté 100 millions de dollars.

Les autres satellites de SES ont été placés en orbite jusque-là par des lanceurs russes Proton ou par des fusées européennes Ariane, pour des coûts sensiblement supérieurs aux 55 millions de dollars que SES a versés pour le lancement par SpaceX.

SES a pris des options pour trois autres lancements de fusées Falcon.

Irene Klotz; Eric Faye pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant