Nouveau report de l'EPR de Flamanville, surcoût de 2 mds

le
1

PARIS, 3 septembre (Reuters) - Le réacteur nucléaire de type EPR en cours de construction à Flamanville (Manche) n'entrera en service qu'au quatrième trimestre 2018 et son coût de construction atteint désormais 10,5 milliards d'euros, a annoncé jeudi EDF EDF.PA , relevant ainsi de 2 milliard sa précédente estimation. Le groupe, en charge du chantier et de la future exploitation du réacteur, avait annoncé en novembre 2014 un nouveau report de sa mise en service, pour 2017, sans toutefois réévaluer son dernier devis de 8,5 milliards d'euros, qui datait de fin 2012. Estimé à trois milliards d'euros lors de l'annonce du projet en 2004, l'EPR de Flamanville conçu par Areva AREVA.PA devait initialement entrer en service en 2012. Mais des difficultés à répétition sur le chantier et dans la fourniture de certains équipements ont contraint à plusieurs reprises EDF à reporter cette date et à revoir à la hausse le coût du projet. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le jeudi 3 sept 2015 à 09:10

    On n'en parle jamais mais les éoliennes connaissent le même problème et l'écart entre le devis et l'installation peut facilement atteindre les deux cent cinquante pour cent, il faut encore que ERDF soit décidé pour raccorder au réseau: il y en a qui attendent des années