Nouveau renvoi dans l'affaire du théâtre de Dieudonné

le
0
Les propriétaires de la Main d'or veulent expulser Dieudonné.
Les propriétaires de la Main d'or veulent expulser Dieudonné.

Dieudonné a obtenu un nouveau répit. Le tribunal de grande instance de Paris a renvoyé au mardi 27 mai 2014 l'affaire opposant le polémiste aux propriétaires du théâtre parisien de la Main d'or. Ces derniers cherchent à l'expulser de cette salle, où il donne ses spectacles depuis presque quinze ans. Entouré par de nombreux gardes du corps, Dieudonné n'a pas manqué de faire le déplacement jusqu'au palais de justice. Le sourire aux lèvres, il a répondu longuement aux questions des journalistes. Chose étonnante pour celui qui n'hésite pas à dénoncer dans ses spectacles une presse à la solde du gouvernement et d'Israël... Devant les caméras, il n'a pas hésité à comparer les propriétaires du théâtre de la Main d'or à "des maîtres esclavagistes". Mais le polémiste ne s'était pas déplacé seulement pour cette affaire. Il n'a pas pu s'empêcher de dénoncer l'attitude de Manuel Valls, qu'il accuse de mener une "guerre" contre sa personne.Larmes aux yeuxL'homme est également venu passer un message. Accompagné de la veuve de Saïd Bourarach - un vigile retrouvé mort noyé après une agression en mars 2010 -, il s'est étonné que la presse ne consacre pas plus d'articles à ce musulman "assassiné par des terroristes israéliens". Et ce, à la veille de la sortie de 24 jours, la vérité sur l'affaire Halimi, un film retraçant la séquestration et la mort d'Ilan Halimi. Les larmes aux yeux, Dieudonné a répété à de nombreuses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant