Nouveau record d'extraction en profondeur pour l'Anglo-néerlandais Shell

le
0
(Commodesk) Shell bat de quasiment 100 mètres son propre record d'extraction de pétrole et de gaz offshore, en forant désormais à 3 kilomètres sous le niveau de la mer, a annoncé la semaine dernière le géant pétrolier anglo-néerlandais. Le puits de Perdido est situé à 300km au sud-ouest de Houston, dans les eaux ultra-profondes du Golfe du Mexique (champ de Tobago). Il est détenu à 32,5% par Shell, également l'opérateur, ainsi que par Chevron (57,7%) et par Nexen (10%). Le projet a été lancé en 1996. Dix ans après, les hydrocarbures étaient découverts. Et la production sur l'ensemble du site avait commencé en mars dernier. La coque de la plateforme est aussi haute que la tour Eiffel. A terme, Perdido aura une capacité de 100.000 barils équivalent-pétrole/jour et de 200 millions de mètres cubes de gaz par jour, soit l'équivalent de la consommation énergétique de plus de deux millions de foyers américains.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant