Nouveau raté dans la sécurité des JO

le
0
Le gouvernement britannique doit mobiliser 3500 militaires supplémentaires pour pallier les défaillances d'un prestataire de sécurité privée, G4S.

Correspondant à Londres

À deux semaines des Jeux olympiques, le gouvernement britannique doit mobiliser 3500 militaires supplémentaires pour pallier les déficiences d'une société de sécurité privée. Ces soldats seront affectés à la surveillance des sites et à la fouille des spectateurs. «Il s'agit de l'opération la plus complexe depuis la Seconde Guerre mondiale», s'est justifiée la ministre de l'Intérieur, Theresa May, devant le Parlement, jeudi.

Au total, quelque 17.000 militaires seront déployés, soit 70% de plus que les effectifs britanniques en Afghanistan. Des congés seront annulés pour pouvoir procéder en catastrophe à ces renforts. Le contingent proviendra d'une réserve initialement prévue pour faire face à une menace terroriste grave.

Le gouvernement se retrouve contraint de recourir à ces moyens supplémentaires après que la principale société de sécurité privée mandatée pour les Jeux olympiques, G4S, a reconnu mercredi son incapacité à rem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant