Nouveau raid meurtrier de Boko Haram dans le nord du Cameroun

le
0

YAOUNDE, 7 août (Reuters) - Des membres présumés de Boko Haram, le groupe islamiste nigérian, ont tué dix personnes et en ont capturé une onzième lors d'un raid mené mercredi dans le nord du Cameroun, rapporte la radio nationale. Le commando, lourdement armé, a fait irruption en début d'après-midi dans le village isolé de Zigague. Une fusillade a éclaté entre les islamistes et des soldats de la Brigade d'intervention rapide (BIR). Neuf villageois et un soldat ont été tués dans l'échange de tirs. Un des fils du chef du village a été capturé. Le Cameroun a renforcé les mesures de sécurité le long de sa frontière avec le Nigeria sans stopper pour autant les raids de Boko Haram. Le mois dernier, deux hauts responsables de l'armée ont été limogés par le président Paul Biya à la suite de la mort d'au moins sept Camerounais et de l'enlèvement de la femme d'un vice-Premier ministre dans plusieurs attaques de Boko Haram. (Tansa Musa; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant