Nouveau raid de l'aviation israélienne sur Gaza

le
0
GAZA À NOUVEAU BOMBARDÉE PAR L'ARMÉE ISRAÉLIENNE
GAZA À NOUVEAU BOMBARDÉE PAR L'ARMÉE ISRAÉLIENNE

JERUSALEM (Reuters) - L'aviation israélienne a bombardé Gaza à trois reprises mardi aux premières heures de la journée, touchant un entrepôt d'armes et deux sites utilisés pour des tirs de roquettes, annonce l'armée dans un communiqué.

Aucune victime n'a été signalée, mais ces nouveaux raids intensifient la nouvelle crise en cours entre Israël et la bande de gaza, qui en est à son cinquième jour.

Les autorités israéliennes ont prévenu qu'elles répliqueraient durement aux tirs de roquettes par des Palestiniens armés contre leur territoire.

Lundi soir, les dirigeants du Hamas, au pouvoir à Gaza, et d'autres groupes palestiniens, dont le Djihad islamique, ont annoncé qu'ils étaient prêts à une trêve que tente d'obtenir l'Egypte, médiateur traditionnel entre Israël et la bande de Gaza.

Le gouvernement israélien n'est pas prêt d'oublier ni de pardonner les tirs de roquette lancés contre son territoire ces derniers jours, a prévenu le ministre israélien de la Défense Ehud Barak.

"L'affaire n'est définitivement pas terminée et nous déciderons du moment et de la manière d'agir au moment où cela sera nécessaire", a-t-il déclaré mardi à la presse.

"Je ne veux pas parler de date ou des moyens parce que cela ne serait pas une bonne chose de permettre à l'autre camp d'avoir ces informations", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, doit présider ce mardi un conseil ministériel de crise. Selon Radio Israël, il a rencontré lundi soir son ministre de la Défense, Ehud Barak et le chef d'état-major des forces armées, le général Benny Gantz, pour discuter de possibles scénarios d'attaque.

La tension est de retour entre Israël et le territoire palestinien depuis que quatre soldats de Tsahal patrouillant le long de la ligne de démarcation ont été blessés samedi.

Israël a riposté par des tirs de blindés et des frappes aériennes qui ont tué six Palestiniens, dont quatre civils, et fait au moins 40 blessés.

Lundi, selon l'armée israélien, douze roquettes palestiniennes ont été tirées, soit un total de 119 depuis samedi.

Ori Lewis avec Nidal al-Mughrabi à Gaza; Henri-Pierre André et Marine Pennetier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant