Nouveau plan de restructuration chez CGG, 25% des postes menacés

le
0

PARIS (Reuters) - Le spécialiste français des services et équipements géophysiques CGG vient d'annoncer un nouveau plan de restructuration qui le conduirait à supprimer 25% de ses effectifs, a annoncé jeudi la CGT.

Le groupe aura perdu 40% de ses effectifs en trois ans après ce plan qui serait mis en oeuvre en 2016, a ajouté le syndicat dans un communiqué.

CGG, qui publiera ses résultats du troisième trimestre jeudi matin, n'a pas souhaité commenter ces informations.

Fortement pénalisé par la réduction des budgets d'exploration des compagnies pétrolières liée au plongeon des cours du brut, le groupe a déjà prévu de supprimer 2.000 postes en deux ans afin de ramener ses effectifs à près de 7.700 personnes à fin 2015.

L'Etat français est actionnaire de CGG à travers la BPI et l'IFP Energies Nouvelles.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant