Nouveau pas vers le retour des farines animales

le
0
Interdites au niveau européen après l'apparition de la maladie de la vache folle, elles pourraient être de nouveau acceptées pour certains types d'élevages. Le Conseil national de l'alimentation s'y est dit favorable.

En ces temps d'inquiétude autour de la mystérieuse bactérie Eceh, le retour des farines animales, à l'origine de la maladie de la vache folle, pourrait sembler inopportun. La mesure, proposée par la Commission européenne, a toutefois reçu l'aval du Conseil national de l'alimentation (CNA), le 31 mai dernier.

Cette instance consultative, qui réunit des représentants des autorités de santé, des agriculteurs, des industriels et des consommateurs, sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, s'est dite favorable à la levée de l'interdiction de 2001 pour le secteur de l'aquaculture dans un premier temps. Dans un second temps, une «extension éventuelle à l'alimentation des porcs et des volailles» pourrait être envisagée «après un bilan bénéfices/risques». En revanche, l'interdiction continuerait de s'appliquer aux élevages bovins.

La maladie de la vache folle, ou encéphalopathie spongiforme bovine, est apparue dès 1986 chez les bovins au Royaume-Uni, avant de s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant