Nouveau massacre de civils dans le nord-est de la RD Congo

le
0
    KINSHASA, 14 août (Reuters) - Au moins 36 civils ont été 
tués par des rebelles présumés dans le nord-est de la République 
démocratique du Congo, a annoncé dimanche le gouverneur de la 
province du Nord-Kivu, Julien Paluku. 
    Les habitants d'un village proche de Beni, le principal 
centre commercial de la région, ont été massacrés à la machette 
samedi soir, a-t-il précisé dans un communiqué. 
    Selon des militants des droits de l'homme locaux, quelque 
500 civils ont été tués dans la région de Beni depuis octobre 
2014, la plupart pendant des raids nocturnes menés par des 
groupes insurgés. 
    Le massacre de samedi est le pire commis depuis le début de 
l'année dans cette région. Le porte-parole de l'armée à Beni l'a 
attribué aux Forces démocratiques alliées (ADF), une milice 
islamiste ougandaise implantée dans le nord-est de la RDC depuis 
les années 1990. Le Nord-Kivu est frontalier de l'Ouganda. 
     
 
 (Aaron Ross; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant