Nouveau gouvernement : Nicolas Hulot pourrait être nommé à un «grand ministère»

le , mis à jour à 10:41
8
Nouveau gouvernement : Nicolas Hulot pourrait être nommé à un «grand ministère»
Nouveau gouvernement : Nicolas Hulot pourrait être nommé à un «grand ministère»

On l'attendait ce mardi après-midi mais la composition du gouvernement d'Edouard Philippe a été reportée de 24 heures. En attendant, les spéculations continuent. Et un nom revient très souvent : celui de Nicolas Hulot, qui pourrait être nommé à l'Ecologie.

Emmanuel Macron aurait choisi l'ancien animateur de TF1 pour incarner la société civile à la tête d'un ministère de la Transition énergétique, affirme l'AFP. Habitué à refuser ministères et candidatures diverses, Nicolas Hulot pourrait décider «cette fois-ci de franchir le pas» mais sous certaines conditions, croit savoir l'un de ses proches qui s'est confié à l'agence de presse. Selon nos informations, Nicolas Hulot a d'ailleurs plusieurs fois eu le chef de l'Etat au téléphone pour évoquer ce grand ministère de l'Ecologie.

 

«Nicolas Hulot avait eu des positions fermes contre Emmanuel Macron durant la campagne, raconte au Parisien un de ses proches. Emmanuel Macron a eu une intelligence hors norme et il est revenu tranquillement à la charge». L'ancien animateur de TF1 a souvent été approché pour faire partie d'un gouvernement, notamment par Nicolas Sarkozy, mais il a jusqu'à présent toujours dit non. «Il a conscience de la nécessité d'agir, explique un de ses amis. Depuis la COP21 il a pris du volume et il se sent d'aller au bout». Nicolas Hulot aurait obtenu la garantie d'un grand ministère et d'être numéro 2 dans le gouvernement.

 

«J'attends quand même d'entendre son nom prononcé sur le perron de l'Elysée, car avec lui, jusqu'au bout on peut avoir des surprises»; ajoute un élu écologiste rappelant que plusieurs fois Nicolas Hulot a renoncé, notamment lors de la présidentielle où il a finalement décidé de ne pas être candidat. 

 

«Il y a des discussions entre Nicolas Hulot et Emmanuel Macron mais rien n'est acté à ce stade», a pour sa part confié mardi Matthieu Orphelin, l'ancien porte-parole de la Fondation Hulot, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 7 mois

    Encore un qui le regrettera et dira je ne savais pas....

  • M363422 il y a 7 mois

    Ce serait une tête sympathique et crédible sur une des questions clé. Qu’il soit méfiant on le comprend. La puissance des lobbys industriels, automobiles, pétroliers, pharmaceutiques et nucléaire (Areva…)..est bien connue. Et il n’est pas du genre à faire figuration. Exiger quoi : l’arrêt définit du projet de N-D des Landes et la fermeture de Fessenheim.

  • janaliz il y a 7 mois

    A la soussoupe !!!!

  • M6445098 il y a 7 mois

    catastrophique...

  • M4958114 il y a 7 mois

    Nicolas Hulot homme de très grande qualités !

  • frk987 il y a 7 mois

    Si tout le monde polluait la planète au centième de M. Hulot par ses voyages inutiles en avion, il ne resterait plus une larme d'essence et l'atmosphère serait irrespirable.

  • padamalg il y a 7 mois

    Dites, Mr Hulot, vous pensez avaler la couleuvre de Notre Dame des Landes, ou bien ?

  • M2281386 il y a 7 mois

    Une galerie de portraits ça ne fait pas une politique. Il est évident que ce gouvernement "de charme" n'aura d'autre but que de gagner les législatives. La suite risque d'être beaucoup moins glamour.