Nouveau désaveu pour la Hongrie d'Orban

le
0
Le Conseil de l'Europe dénonce les réformes du premier ministre qui compromettent l'indépendance de la justice.

Nouveau coup dur pour Viktor Orban: dans un désaveu cinglant au premier ministre, une commission de sages du Conseil de l'Europe a jugé lundi que sa récente réforme judiciaire ne garantit plus ni l'indépendance de la justice, ni le droit à un procès équitable en Hongrie.

L'avis, rendu sur le conseil de cinq juristes internationaux, est un coup de boutoir de plus dans une offensive tous azimuts, poussée entre autres par l'Union européenne et par le FMI. Mais il porte plus fort et plus loin que les autres. Le Conseil de l'Europe, dont les conventions s'appliquent du Groenland au Kamtchatka, est la doyenne des institutions européennes. Et sa commission dite de Venise fait référence sur l'État de droit et le respect des principes démocratiques dans 47 pays.

Le jugement, l'un des plus sévères jamais rendus, sera discuté dès demain mercredi avec les autorités de Budapest. Il éclaire le fossé entre la loi hongroise et les usages établis du Vieux Continent. Il creuse aussi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant