Nouveau départ pour le CNC de la musique

le
0

Aurélie Filippetti fait un geste à la veille de l'ouverture du Midem.

C'est ce qui s'appelle une volte-face. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, vient d'annoncer sa volonté de relancer le projet de Centre national de la musique, voulu par Nicolas Sarkozy, sur le modèle du Centre national du cinéma (CNC). Et ce, en élargissant les missions du Centre national des variétés, aujourd'hui dédié au spectacle vivant. Or ce projet, c'est elle-même qui, à son arrivée Rue de Valois, en 2012, l'avait abandonné, affirmant alors: «Nous n'avons pas réellement besoin d'un nouvel établissement public.» À l'époque, le secteur de la musique tablait sur un fonds d'environ 70 millions d'euros.

Tandis que s'ouvre aujourd'hui à Cannes le Midem, le marché du disque et de l'édition musicale, cette annonce résonne comme un signe d'apaisement en direction de la filière musicale. Laquelle se sent mal aimée des pouvoirs publics. «On a l'impression que les quelques fondame...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant