Nouveau coup de filet en Turquie dans les milieux pro-Gülen

le
1
    ISTANBUL, 19 avril (Reuters) - La police turque a arrêté 
mardi 28 personnes soupçonnées d'appartenir au mouvement de 
Fethullah Gülen, prédicateur et opposant vivant en exil aux 
Etats-Unis, rapporte l'agence officielle de presse Anadolu. 
    Des journalistes, des avocats et des policiers sont au 
nombre des suspects visés par des mandats d'arrêt. 
    Ces arrestations font suite à un précédent coup de filet 
lancé lundi et qui a abouti à l'arrestation d'une centaine de 
personnes proches du mouvement de Gülen. 
    Le président Recep Tayyip Erdogan accuse le prédicateur de 
vouloir mettre en place en Turquie un "Etat parallèle" appuyé 
sur un réseau de partisans dans la justice, la police et les 
médias, et de chercher à le renverser. 
    Un tribunal a délivré en décembre 2014 un mandat d'arrêt 
contre Fethullah Gülen, réfugié aux Etats-Unis depuis 1999 et 
accusé par les autorités turques de diriger une organisation 
criminelle. 
    La rivalité entre les deux hommes, autrefois alliés, a 
éclaté au grand jour en 2013 lorsque des policiers et des 
magistrats considérés par le pouvoir comme des sympathisants de 
Gülen ont lancé une enquête pour corruption visant l'entourage 
du président turc. 
    Depuis, des milliers d'officiers de police, de magistrats et 
de juges ont été limogés ou transférés vers d'autres services 
pour leurs liens présumés avec le prédicateur. 
 
 (Seda Sezer et Daren Butler; Pierre Sérisier et Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9425023 il y a 9 mois

    Pourrait-on avoir plus de précision sur ce qui justifie le terme de "prédicateur" ?