Nouveau coup de filet dans l'enquête sur l'attentat d'Istanbul

le
0
    ISTANBUL, 5 janvier (Reuters) - Plusieurs personnes 
soupçonnées d'avoir eu des contact avec l'auteur de l'attentat 
du 31 décembre dans une boîte de nuit d'Istanbul ont été 
arrêtées jeudi dans la banlieue de la mégapole, rapporte 
l'agence de presse Anatolie.  
    L'opération a été menée à Selimpasa, ville située à l'ouest 
d'Istanbul, par des membres de l'unité antiterroriste de la 
police et des forces spéciales, épaulés par des gendarmes.  
    On ignore combien de suspects ont été arrêtés. Selon la 
presse, au moins 36 personnes ont été interpellées dans le cadre 
de l'enquête sur l'attentat, qui a fait 39 morts.   
    L'auteur est toujours recherché. Il s'agit d'un Ouïghour, 
minorité turcophone et musulmane de l'ouest de la Chine, d'après 
les médias turcs. Plusieurs Ouïghours figureraient parmi les 
suspects arrêtés à Selimpasa, ajoutent-t-ils.  
    Dans un entretien accordé à la chaîne A Haber, le 
vice-Premier ministre turc Veysi Kaynak a lui aussi indiqué 
jeudi que l'auteur des tirs était probablement ouïghour et a 
assuré que ses liens et son parcours avaient pu être 
reconstitués.  
    Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, avait 
annoncé la veille qu'il avait été identifié.   
 
 (Humeyra Pamuk avec Tulay Karadeniz à Ankara, Jean-Philippe 
Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant