Nouveau coup de colère des taxis

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Les taxis parisiens ont poursuivi jusqu'à mardi matin leur mouvement entamé la veille contre la concurrence des voitures de tourisme avec chauffeur, bloquant certains tronçons du périphérique au nord de Paris, a-t-on appris de sources concordantes. À la suite d'une intervention des forces de l'ordre, la circulation a toutefois été rétablie sur le périphérique dans les deux sens, a déclaré la préfecture de police (PP) de Paris à l'AFP vers 7 h 40. Une journaliste de l'AFP a constaté que la circulation était relativement fluide au niveau de la porte de Clichy, au nord-ouest de la capitale. Il y avait néanmoins 208 km de bouchons cumulés en Ile-de-France vers 7 h 40, soit plus que d'ordinaire, selon le centre régional d'information routière.Dans la nuit, un délégué syndical Force ouvrière, Nordine Dahman, avait annoncé une nouvelle opération sur le périphérique nord dans les deux sens, de part et d'autre de la porte de la Chapelle. "Nous sommes 400 et ça commence à grossir", avait ajouté le syndicaliste selon lequel le mouvement "va continuer". "On est là pour montrer que si on veut bloquer, on le peut", avait-il affirmé, n'excluant pas "un blocage total d'ici la fin de la semaine". Le Centre national d'information routière (Cnir) a ensuite confirmé qu'une centaine de taxis étaient alors répartis dans les deux sens de circulation sur le boulevard périphérique au niveau de porte de la Chapelle.Le périphérique a été fermé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant