Nouveau 'code forestier' au Brésil

le
0

Commodesk - Le Brésil a adopté jeudi 18 octobre une loi pour protéger la forêt amazonienne, régulièrement menacée par la déforestation. La présidente Dilma Rousseff a signé le nouveau "code forestier", issu de longues négociations entre les autorités et les associations d'agriculteurs.

Le texte initial, très critiqué par les mouvements de défense de l'environnement, avait été voté par le Parlement en avril. Mais la chef de l'Etat l'a modifié, utilisant son droit de véto pour certains articles, de manière à rendre la loi plus contraignante.

Des mesures plus drastiques sont prévues à propos de la replantation d'arbres. La surface de l'Amazonie est régulièrement amputée par l'extension des cultures agricoles, notamment le soja et le sucre.

Les propriétaires sont tenus de préserver dans leurs propriétés un pourcentage de parcelles forestières, qui varie selon les régions et les types d'arbres. Les zones situées sur des collines sont comptabilisées dans les secteurs protégés.

Les associations écologistes sont toujours opposées au texte, jugé trop peu ambitieux et pas suffisamment sévère pour les contrevenants. Les abattages illégaux sont en effet très fréquents.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant