Nouveau cas de fièvre Ebola au Nigeria

le
0

ABUJA, 2 septembre (Reuters) - Les autorités nigérianes ont annoncé lundi un nouveau cas confirmé de fièvre Ebola, le 17e dans le pays où 271 personnes sont par ailleurs sous surveillance. Ce nouveau cas a été découvert à Port Harcourt, un des principaux centres de production pétrolière du Nigeria, a précisé le ministère de la Santé. Moins touché que le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, le Nigeria a enregistré son premier cas de fièvre Ebola le 20 juillet, un homme à la double nationalité libérienne et américaine qui s'est effondré à son arrivée à l'aéroport de Lagos en provenance du Liberia. La semaine dernière, un médecin a succombé à la maladie à Port Harcourt. Il avait soigné un homme ayant été en contact avec ce "patient zéro" et qui a pu se rendre dans la ville malgré les dispositifs de quarantaine mis en place par les autorités sanitaires. Le ministre de la Santé, Onyebuchi Chukwu, a indiqué que 72 personnes étaient toujours sous surveillance à Lagos, la mégapole aux 21 millions d'habitants. A Port Harcourt, 199 personnes sont concernées par les mesures de confinement. L'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest a fait au moins 1.550 morts, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). (Camillus Eboh; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant