Nouveau cap décisif dans la lutte contre le secret bancaire

le
0

L'OCDE a présenté sa nouvelle norme sur l'échange automatique d'informations. 42 États sont prêts à l'adopter.

L'étau se resserre sur les paradis fiscaux. La lutte contre le secret bancaire a franchi une étape décisive avec la présentation, ce jeudi, par l'OCDE d'une nouvelle norme instaurant l'échange automatique d'informations. L'organisation internationale qui mène le combat depuis des années a reçu mandat des dirigeants du G20 pour définir un nouveau standard. «Cette initia­tive va changer les règles du jeu», se félicite son secrétaire général, Angel Gurria.

Jusqu'à présent, lorsqu'une administration soupçonne un cas d'évasion fiscale, elle adresse une demande détaillée et argumentée au fisc du pays concerné. Lequel répond avec plus ou moins de diligence. Cela donne régulièrement lieu à quelques frictions entre Paris et Berne, Bercy se plaignant du manque de célérité des autorités helvètes. Du reste, la Suisse ne fait pas partie des 42 États - dont l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant