Nouveau bombardement de l'armée syrienne à Ras al Aïn

le
0
POURSUITE DES BOMBARDEMENTS À LA FRONTIÈRE SYRO-TURQUE
POURSUITE DES BOMBARDEMENTS À LA FRONTIÈRE SYRO-TURQUE

CEYLANPINAR, Turquie (Reuters) - Un avion de combat de l'armée syrienne a bombardé mercredi pour le troisième jour consécutif la ville de Ras al Aïn située près de la frontière avec la Turquie et tenue par les rebelles, rapporte un correspondant de Reuters.

L'avion syrien a lâché deux bombes avant de revenir pour procéder à un nouveau bombardement dont la puissance a fait tremblé les bâtiments situés du côté turc de la frontière, a précisé le journaliste qui se trouve dans la ville turque de Ceylanpinar.

Peu après cette attaque, les journalistes présents dans la ville ont pu entendre le bruit de moteurs d'avions de combat turcs s'approchant de la zone frontalière.

Les forces du président syrien Bachar al Assad tentent depuis la semaine dernière de reprendre le contrôle de cette ville située à quelques mètres seulement de la Turquie.

Quelque 9.000 Syriens ont fui Ras al Aïn la semaine dernière en 24 heures pour venir trouver refuge en Turquie.

Trois villages frontaliers turcs situés dans la province de Sanliurfa ont par ailleurs été évacués mardi pour des raisons de sécurité, a indiqué à Reuters un responsable des services de sécurité turcs.

Selon la presse turque, un millier de personnes habitent dans les villages concernés par l'évacuation.

Jonathon Burch, avec Daren Butler à Istanbul, Marine Pennetier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant