« Nous voulons une BCE plus transparente »

le
0
INTERVIEW - Deux membres éminents du directoire de la Banque centrale européenne, l'Allemand Jörg Asmussen et le Français Benoît C?uré, plaident pour que la BCE publie le compte rendu de ses délibérations. Comme cela se fait aux États-Unis. Objectif : accroître la légitimité de l'institution.

L'un est allemand et l'autre, français. Entrés tous deux au directoire de la BCE en janvier 2012, ils incarnent le renouveau de l'équipe Draghi, alors que l'institution de Francfort se prépare à être la cheville ouvrière de l'«union bancaire». Et ce sera là un événement peut-être encore plus important que la création de l'euro, selon les deux directeurs quadragénaires. Cet entretien croisé a été mené en partenariat avec le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

LE FIGARO. - Benoît C½uré, votre collègue Jörg Asmussen a critiqué le gouvernement français à plusieurs reprises, lui demandant d'accélérer les réformes. On n'a guère apprécié à Paris. Et vous-...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant