« Nous pouvons encore sauver Alstom », assure Manuel Valls

le
24
A photo taken on September 7, 2016, shows a board reading "industrial site, entrance forbidden to all people not authorised" on a fence in front of the logo of the French power and transport engineering company Alstom in Belfort (eastern France). French rail transport manufacturer Alstom announced on September 7, 2016 that its train production of the Belfort factory will be transferred in the city of Reichshoffen, department of Bas-Rhin, by 2018, because of the global drop of orders. / AFP / Sebastien Bozon
A photo taken on September 7, 2016, shows a board reading "industrial site, entrance forbidden to all people not authorised" on a fence in front of the logo of the French power and transport engineering company Alstom in Belfort (eastern France). French rail transport manufacturer Alstom announced on September 7, 2016 that its train production of the Belfort factory will be transferred in the city of Reichshoffen, department of Bas-Rhin, by 2018, because of the global drop of orders. / AFP / Sebastien Bozon

Une réunion interministérielle se tiendra lundi à l’Elysée autour du premier ministre et du président sur la situation du groupe, qui a annoncé l’arrêt de la production de trains à Belfort.

Invité de l’émission « Le Grand Rendez-vous » sur Europe 1, dimanche 11 septembre, le premier ministre Manuel Valls a jugé « inacceptable » la « méthode » employée par Alstom pour fermer son usine de Belfort. « Nous l’avons dit cette semaine aux dirigeants (...) On ne peut pas prendre de telles décisions ainsi », a dénoncé le premier ministre. Et d’ajouter :

« Nous avons déjà sauvé Alstom et nous pouvons encore sauver Alstom, à condition que les dirigeants jouent pleinement leur rôle » Le groupe industriel a annoncé cette semaine le transfert d’ici fin 2018 de la production de trains et du bureau d’études de son site historique de Belfort vers celui de Reichshoffen, en Alsace, pour tenir compte de la baisse des commandes en France. L’Etat est actionnaire à hauteur de 20% du capital de l’entreprise.

Réunion interministérielle Une réunion interministérielle sur la situation du groupe de matériel ferroviaire se tiendra lundi 12 septembre au matin à l’Elysée autour de François Hollande et de Manuel Valls, a indiqué dimanche l’entourage du président de la République.

Outre le chef de l’Etat et le chef du gouvernement, le ministre de l’économie Michel Sapin, le secrétaire d’Etat à l’industrie Christophe Sirugue et le secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies seront présents, selon la même source, confirmant une information du Journal du dimanche.

Le PDG d’Alstom Henri Poupart-Lafarge avait été convoqué à Bercy jeudi pour se voir imposer « une phase de négociation ».

In...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brun3686 il y a 4 mois

    si vous voulez sauver Alstom, fichez leur la paix

  • serval02 il y a 4 mois

    Comme ils l'ont fait avec Florange ? En recasant le syndicaliste qui les insultaient en député européen ?

  • 300CH il y a 4 mois

    a censure veille et re: faut juste regarder cette vidéo que j'ai emprunté à scred , et on comprends mieux le tout, du problème: https://www.youtube.com/watch?v=88cZestFj9c, Vive nos amis amerloques, les maitres du monde pour nous la mettre bien en Profo...et ça c que le début, oups!! non il y a déjà u avant "Alcatel" 1er mondial dans les câbles, etc.. racheté par Lucen groupe Amerloque par le même stratégie

  • surfer1 il y a 4 mois

    Commencer par mettre le niveau des charges et des impôts au niveau de la concurrence internationale...

  • ref1929 il y a 4 mois

    bientot il vont voulir sauver un chantier naval dont un carnet de commande est plein...

  • ref1929 il y a 4 mois

    Alstom a besoin d'etre sauvé ? le carnet de commande est "plein"... c'est pas le probleme ici...

  • M1945416 il y a 4 mois

    rraclot, ce que vous avez vécu , c'est ce que vous souhaitez à vos enfants, petits enfants ?? 11h par jour 6 jour semaine et juste de quoi avoir a survivre ?? sérieux ?

  • M1945416 il y a 4 mois

    rappeler vous , il y a quelques mois, les conseillers régionaux fessait le pressing pour avoir un rdv avec le ministre des transport Alain Vidalies , à propos d'Alstom , et ils ont trouvé porte close, car les conseillers étaient de droite , et ce ministre de gauche … a mois que ce soit stratégique, pour que gros mou puisse jouer le zorro , qui sauve une entreprise , en remettant le contrat des 750 trains, juste avant les élections

  • M1945416 il y a 4 mois

    c'est le PS qui a mis alstom dans cette situation , en commandant 1000 trains , puis en annuler 750 … alstom avait investit des millions pour la fabrication, et là ils doivent rembourser , alors que l'état leur a couper l'herbe sous les pieds , en annulant 750 trains … et ils convoquent le pdg??? des pompiers pyromanes , malades d'incompétences

  • remimar3 il y a 4 mois

    "Nous avons déjà sauvé Alstom..." MDR !! C'est Sarkozy qui avait sauvé Alstom. FH n'a pas bougé le petit doigt pour sauver Alstom du démantèlement pour cette raison. Son seul but c'était de faire du mal à son prédécesseur. Au gouvernement, ils n'en avait rien à f... d'Alstom.