«Nous ne revivons pas la crise de 2008»

le
0
Pour Bruno Cavalier, chef économiste chez Oddo Securities, les économies occidentales ont autant de risque de retomber en récession que de vivre une croissance molle.
Comment expliquez-vous le ralentissement de l'économie ces derniers mois et les révisions à la baisse des perspectives de croissance ?

Plus qu'à un coup de frein inattendu de l'économie, nous assistons à un retournement de perception. Ce dernier est d'autant plus brutal que l'opinion générale était, selon moi, entachée d'un excès d'optimisme. Il est difficile ensuite de savoir ce qui, de la farce politique autour de la dette à Washington, de la perte du AAA américain ou des mauvaises statistiques a justifié le changement de regard sur l'économie.

La publication d'une croissance médiocre au deuxième trimestre aux États-Unis, ainsi que la révision à la baisse des statistiques d'activité depuis 2008, ont modifié la vision de la reprise. Nous partons de plus bas que les estimations initiales, et nous remontons la pente beaucoup plus lentement que prévu.

Nous avons aussi et surtout assisté à une brutale prise de conscience que la poussée inflationniste entre l'au

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant