«Nous mènerons la réforme à son terme»

le
0
VIDÉO - Le premier ministre a réaffirmé mardi à l'Assemblée que le projet de loi sur les retraites était «juste et indispensable». Il a exclu devant les députés UMP de nouvelles concessions

Le gouvernement reste ferme. En pleine journée de mobilisation syndicale contre la réforme des retraites, François Fillon, a réaffirmé «solennellement» dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale que son gouvernement était «décidé à mener à son terme» cette réforme «juste et indispensable». Le premier ministre entendait répondre au durcissement de la contestation, avec un nombre de manifestants en hausse mardi et l'entrée des lycéens dans le mouvement.

L'intervention de François Fillon à l'Assemblée :

 

 

 

Si Nicolas Sarkozy et le gouvernement ont consenti des aménagements en faveur de certaines mères de famille - pour les carrières longues ou des emplois pénibles- le chef de l'Etat reste inflexible sur le fond de la réforme, dont il a fait un chantier phare de la fin de son mandat. «Porter l'âge légal de la retraite à 62 ans quand la quasi totalité des pays européens la portent à 65 à 66, 67 voire à 68 ans, c'est un choix raisonnabl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant