«Nous considérons que le geste de Philippe Varin a clos le débat»

le
0
INTERVIEW - Pour Pierre Gattaz, président du Medef, et Pierre Pringuet, président de l'Afep, l'abandon de la retraite-chapeau du dirigeant de PSA démontre l'efficacité de l'autorégulation. Ils ne veulent pas d'une loi pour encadrer ce dispositif.

Pierre Gattaz, président du Medef, et Pierre Pringuet, président de l'Association française des entreprises privées (Afep), qui regroupe les 100 plus grands groupes privés français, reviennent sur la polémique née autour de la retraite-chapeau de Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën. Alors que ce dernier a finalement renoncé, mercredi soir, aux 21 millions d'euros sur vingt-cinq ans inscrits dans son contrat, tous deux expliquent au Figaropourquoi le gouvernement doit se garder de légiférer sur les retraites-chapeau et privilégier l'autorégulation en matière de rémunération.

LE FIGARO. - Philippe Varin a-t-il eu raison de renoncer à sa retraite-chapeau?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant