Nous avons vu le film interdit sur Luka Magnotta

le
0
Capture d'écran du documentaire.
Capture d'écran du documentaire.

C'est un documentaire que les Canadiens n'ont pas (encore) pu voir. En août dernier, le film Luka Magnotta : sexe, gloire et meurtre a été retiré de la programmation du Festival des films du monde de Montréal. Le pouvoir judiciaire canadien en a ordonné la non-publication, pour ne pas nuire aux procédures en cours. Le procès de Magnotta devrait commencer la semaine prochaine et durer huit semaines. En 2012, le jeune homme avait assassiné un étudiant chinois et publié la vidéo du meurtre sur Internet avant de prendre la fuite. Il s'était fait arrêter à Berlin, au terme d'une cavale mondiale retransmise en direct par les médias du monde entier.Nous avons pu visionner le film interdit, qui sera diffusé la semaine prochaine sur la chaîne française Planète plus crime investigation. Nous avons échangé avec le producteur. Ce dernier a reçu des menaces de la part de quelques "fans" du meurtrier qui ont laissé entendre qu'ils "seraient très en colère s'ils découvraient que le film le dépeint sous une lumière peu flatteuse. Du coup, nous avons pris des mesures pour assurer notre sécurité personnelle", explique le jeune homme. Sans scoop ni séquences insoutenables, le film est bien ficelé. À ne pas rater, le témoignage haut en couleur de "Barbie", une transsexuelle montréalaise, présentée comme l'ancienne petite amie du tueur qui raconte que "Luka a toujours voulu devenir célèbre". Le buzz à tout prixLa personnalité du "dépeceur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant