"Nous, au Front national", un lapsus de Gérard Longuet

le
1
"Nous, au Front national", un lapsus de Gérard Longuet
"Nous, au Front national", un lapsus de Gérard Longuet

PARIS (Reuters) - Le ministre de la Défense, l'UMP Gérard Longuet a commis vendredi un lapsus en disant "pour nous, au Front national" après avoir provoqué une polémique en jugeant possible de discuter avec Marine Le Pen.

Invité sur RFI, il a d'abord dit ne pas comprendre pourquoi ses propos à l'hebdomadaire Minute avaient provoqué un tel tollé, répétant que la présidente du FN avait un "comportement différent" de celui de son père.

"La question se pose à la gauche, comme à la droite : comment gérer une relation avec un parti qui a la tentation de se banaliser", a-t-il ensuite demandé.

Puis Gérard Longuet a enchaîné "Pour nous, au FN ...", avant de se reprendre : "Euh pour eux, au FN, c'est un vrai problème, car s'ils sont moyens, ils vont disparaître".

Le ministre de la Défense, qui a milité à l'extrême droite dans sa jeunesse, a souligné à nouveau que Marine Le Pen "n'a pas jalonné son parcours de provocations", ce qui rend "pour la droite, et pour la gauche, la relation avec le FN différente."

"Lorsque vous avez une femme politique, dont je ne partage pas les solutions et les analyses, qui se comporte d'une façon à peu près respectueuse d'une sorte de morale commune, c'est un peu plus compliqué", a-t-il expliqué.

Gérard Longuet a estimé qu'une victoire de Nicolas Sarkozy dimanche prochain était une "absolue nécessité" et a exprimé sa déception face au centriste François Bayrou, qui a décidé de voter pour le socialiste François Hollande.

"Il a gâché un capital, le centre, dont la France a besoin pour être une démocratie équilibrée (...) La vérité, c'est que c'est une triste fin solitaire".

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le vendredi 4 mai 2012 à 12:55

    triste sir!